Rechercher

C'est quoi le syndrome de Cassandre ?




Le syndrome de Cassandre : derrière cette formule énigmatique se cache un phénomène assez peu connu mais qui en dit long sur la nature humaine et notre époque. Explications.


Le syndrome de Cassandre : origines et définition


La mythologie grecque nous raconte que le dieu Apollon était tombé amoureux de la jeune et jolie Cassandre, fille de Priam, roi de Troie. Il voulut lui faire profiter de ses pouvoirs divins en lui offrant le don de prémonition. Mais Cassandre ayant repoussé ses avances, Apollon, vexé, veut lui retirer son don. Il ne parvient pas à l’annuler mais à le transformer : Cassandre continuera à prédire l’avenir avec justesse mais personne ne croira ses prédictions.

Ainsi, durant la guerre de Troie, Cassandre ne cessera d’annoncer les dangers qui menacent la ville mais jamais les Troyens ne la croiront, ce qui causera leur perte.

Le syndrome de Cassandre (aussi appelé « complexe de Cassandre ») s’inspire directement de ce mythe antique pour désigner la situation des Cassandres modernes. Ce sont ces personnes qui donnent à leur entourage des conseils et des avertissements mais qui ne sont pas écoutées alors que les événements leur donnent ensuite raison.


Qui sont les Cassandre du syndrome ?

Les personnes que l’on peut considérer comme touchées par ce complexe de Cassandre ont deux profils psychologiques principaux :


- Les personnes HPI, c’est-à-dire à haut potentiel intellectuel, autrement dit les surdoués.


En effet, on a constaté que ces profils intellectuels ont parfois une forte capacité à anticiper les événements à venir.

Comment ? Grâce à leurs aptitudes exceptionnelles à raisonner logiquement, à se baser sur les expériences antérieures qu’ils ont mémorisées mais aussi grâce à une puissante intelligence émotionnelle. Tout cela décuple leurs capacités de déduction et d’anticipation.


- Les personnes dotées d’une forte intuition


Contrairement aux HPI, on parle ici de personnes intellectuellement « ordinaires » mais à qui la nature a donné une sensibilité particulièrement développée. Leur ressenti des situations est très puissant et très juste. Cette sensibilité accroît leur capacité à bien percevoir ce qui se passe et à anticiper les conséquences à venir de la situation présente.


Syndrome de cassandre : pourquoi une malédiction ?


Pourquoi les Cassandre d’aujourd’hui sont-elles également condamnées à ne pas être écoutées ? Non pas par une malédiction divine, comme leur modèle de l’Antiquité, mais pour deux raisons essentielles :

- Nous vivons dans une société occidentale profondément matérialiste et rationnelle. Nos esprits cartésiens se méfient des ressentis, des pressentiments. Nous sommes dissuadés de suivre notre instinct, cette part incontrôlable de nous-mêmes.


- La vérité dérange. Comment annoncer à un proche que son projet professionnel risque de tomber à l’eau, que sa nouvelle histoire d’amour est sans doute vouée à l’échec ? C’est se condamner à être traité de catastrophiste, de jaloux, d’oiseau de mauvais augure.

Le syndrome de Cassandre risque donc de provoquer incompréhension et rejet de la part des autres. Un don de la nature lourd à porter mais précieux à entretenir pour éclairer le monde.




12 vues0 commentaire